Nouveautés Il y'a 29 produits.

par page
  • 19,00 €

    Émile, jeune apprenti relieur à Paris au 18e siècle, est prêt à tout pour réussir. Convaincu d’être le  ls de Rousseau, il a pourtant du mal à être rousseauiste. Espion, bibliothécaire, con dent du marquis de Sade, admirateur de Casanova, ami de Mozart,...

    19,00 €
  • 15,00 €

    Les poèmes que présente la jeune auteure sont courts, très courts, mais d‘autant plus expressifs. Le lecteur est censé réfléchir sur les propos qu‘il a devant lui, surtout sur la signification des mots en MAJUSCULES, dont il en trouve un dans presque chaque poème. Un recueil à découvrir, qui ne peut laisser indifférent. 104 pages.

    15,00 €
  • 14,00 €

    Dans sa préface, l‘écrivaine Sedef Ecer décrit ce livre comme l‘objet le plus hybride de Basso De March. Il ne serait ni roman, ni poème, ni prose et ce recueil aurait confirmé son impression de voir des images défiler. Les textes prosaïques, courts et pleins de sens font de ce recueil un livre qui ne peut que fasciner son lecteur.

    14,00 €
  • 15,00 €

    La façon d‘écrire de l‘auteure, sa légèreté d‘expression, ses poèmes marqués par des vers courts et imprégnants, font de ce livre une oeuvre parfois troublante, parfois éblouissante, laissant le lecteur rêveur etsongeur à la fois.En outre ce livre bénéficie d‘illustrations réalisées avec beaucoup de sensibilité par Sandrine Ronvaux. 78 pages.

    15,00 €
  • 35,00 €

    Poèmes de 1983 - 2013 L'oeuvre poétique de Jean Portante est jalonnée de pauses sinon théoriques du moins indicatrices des directions prises et du sens que manifeste aux yeux du poète cette aventure de la mise en mots d'une réalité vécue ou rêvée ou imaginée. Pages: 638

    35,00 €
  • 17,00 €

    Dem Katie geeschteren ëmmer déiselwecht Gedanken du­erch de Kapp: De Bopa Mill an de Luke Lumps bueden 1964 am faarwege Waasser … d‘Trauerweid léisst hir Äscht a Blieder iwwert de Séi hänken … déif ënne läit e Geheim­nis …

    17,00 €
  • 15,00 €

    elle et lui boivent la coupe, avalée la boue, Hedoro, leur bien dernier, elle et lui étroitement incorporés, la mixture improvise en eux sa formule La masse, l’odeur nouvelles, Hedoro, la boue du tsunami, est-ce noir cette odeur qui digère, matière de fi oul, chimie, métal et toutes chairs… Puante horreur fraîche dans l’ancien paysage,

    15,00 €
voir 17 - 24 de 29 produits